Mon dernier voyage en Chine - Région du Sichuan

Mai 2016 - Dominique Jacquemay

Monastère de Wenshu à Chendu.

Le monastère de Wenshu est composé de 5 temples, reliés les uns aux autres par de longs couloirs. De grandes cloches et tambours sont placés aux extrémités Est et Ouest. L'entière structure du monastère est composée de pierre et de bois, les piliers sont gravés d'images d'animaux et les fenêtres sont décorées de nombreux motifs magnifiques.

Fondé sous la dynastie Tang, 618 à 907, il fut détruit durant la guerre qui marque la fin de l'empire Ming, 1368 à 1644. Il est reconstruit entre 1697 et 1706 par un maître Zen. Le monastère abrite des reliques qui ne sont présentées qu'une fois par an au public. Elles nous ont été montrées en dehors de cette date à titre exceptionnel.

Nous avons eu la chance de méditer et de recevoir les enseignements d'un jeune moine. Il a fait 8 années d'études sur le bouddhisme.
Découvrez la photo de la salle d'études avec ses beaux coussins de méditation jaune.

Visite au temple Jie Zhi


Ce temple date de l'époque de la dynastie Jin (265 - 420).
Très ancien, nous avons eu le sentiment d'être plongé à une autre époque. Comme si rien n'avait changé. Un sentiment paisible au cœur de la nature, ce temple est dissimulé dans les montagnes.

Le temple Bai Ta

Tout à fait par hasard, nous avons découvert cet endroit magique. Le temps s'est arrêté...
Le sentiment d'avoir trouvé le paradis sur terre... Le temple est dédié à Guanyin, déesse associée à la compassion.

Nous avons été reçus par la nonne principale et Hui Hui (sagesse-sagesse) le petit chien du temple. Je n'ai jamais senti un tel rayonnement. Son visage était éclatant : son sourire n'a pas quitté ses yeux et ses lèvres un seul instant.
Nous avons médité avec elle et participé aux offices chan et reçu des enseignements. Tout reste gravé en moi. J'espère la revoir un jour ! Cette rencontre est pour moi le cœur de ce voyage !
A notre départ, elle nous a offert un concert de cithare chinoise. Un paon est venu écouter la musique.

Visite au temple Guan Fa sur la route de Danba

A la fin de notre visite, les moines tibétains ont prié pour nous, au pied de leur fenêtre. Nous avons écouté battre leurs tambours. Ils nous ont jeté de l'eau sacrée. Ce moment inattendu a été un vrai cadeau.

Visite au Monastère tibétain à Aba.

Le monastère de Aba est perché à 3200m d'altitude, une montée vertigineuse, ce monastère est un lieu d'exception. Il a résisté aux tremblements de terre de 2008.
Pendant la cérémonie à laquelle nous avons assisté, j'ai senti comme le ciel et la terre battre dans mon cœur, les voix étaient si puissantes...
Nous avons été étonnés de la dimension amicale et joyeuse entre les moines.

Un temple à Hemingshan

Dans le Sichuan, j'ai rencontré, ceux qui pratiquent depuis leur enfance.
L'on y sent une réelle profondeur et authenticité. C'est comme une grande lumière qui vous traverse. C'est intense ! C'est immense !
Un jeune moine taoïste Zao : 
C'est comme si, à chaque parole donnée lors de ses enseignements, il allait dans la profondeur de lui (peut-être celle de l'Univers), il prend un temps avant de répondre pour avoir une justesse, un ressenti. Une écoute infinie. 
Pratiquer et méditer dans un tel contexte est une chance, l'on se sent tout petit, aux sources du Grand Tout...

Chaque déplacement vient de son Dān Tián, son centre. Fluidité et force se marient harmonieusement.